Lundi 3 juin 2019

Tenir ferme et oser (Philippiens 1,27-30)


Lire le texte

Philippes est une colonie. On désigne par là un lieu de peuplement réservé en particulier aux soldats romains démobilisés, les vétérans. Au temps de Paul, la ville est essentiellement romaine. Le passage débute par un « seulement » qui introduit une mise en garde. Après beaucoup d’éloges, Paul incite les Philippiens à mener une vie digne de l’Evangile du Christ. Le terme grec utilisé comprend le mot « citoyen ». Paul parle de l’engagement des croyants dans la vie publique. Non pas qu’ils doivent exercer des responsabilités politiques, mais que leur vie reflète l’Evangile, en public comme en privé. Les temps sont difficiles. Paul parle de tenir ferme, de lutter, de ne pas se laisser effrayer par les adversaires, de souffrir à cause du Christ. On peut penser que les chrétiens sont en butte à des tracasseries, à des vexations dans cette ville très romaine, peut-être à cause de leur refus de rendre un culte à l’empereur. Paul se fait rassurant : les adversaires n’auront pas le dernier mot (v. 28). Le v. 29 évoque la grâce de souffrir qui vient de Dieu. La formule peut choquer, mais elle ne concerne pas la souffrance en général, handicap, maladie, catastrophes, deuil. Paul parle de la souffrance liée au témoignage pour le Christ. Nous savons combien de chrétiens souffrent dans le monde à cause de leur foi. Et nous, là où nous sommes, comment osons-nous risquer une parole ou une action au nom du Christ ?

Pierre Marguerat

Prière: Seigneur Jésus, nous te remettons celles et ceux qui souffrent pour leur foi. Donne-nous de mener ici une vie digne de toi.  

Référence biblique : Philippiens 1, 27 - 30

Commentaire du 04.06.2019
Commentaire du 02.06.2019